Amélioration de la Place Calmette et des trottoirs rue de Fleignies- Prestation d’auteur de projet pour la Commune de Frameries

Amélioration de la Place Calmette et des trottoirs rue de Fleignies- Prestation d’auteur de projet pour la Commune de Frameries

E-guichet

Nous trouver

Amélioration de la Place Calmette et nouveaux trottoirs à la rue de Fleignies à Frameries

Une prestation d'auteur de projets de l'arrondissement de Mons pour la Commune de Frameries

Prestation d’auteur de projets pour la Commune de Frameries
Amélioration de la Place Calmette et création de nouveaux trottoirs rue de Fleignies

Ces travaux d’amélioration et les nouveaux trottoirs rue de Fleignies à Frameries ont été clôturés depuis fin 2020.

Voici la description du chantier :
  • Pour la Place Calmette :

– Amélioration d’une placette existante par l’aménagement d’un stationnement, d’ accès et d’espaces paysagers ;

– Réalisation de revêtements en pavés de bétons en teintes nuancées de gris et d’anthracite ;

– Création d’un square en grès stabilisé au ciment dans la zone arborée.

  • Pour les trottoirs à la rue de Fleignies (tronçon entre la rue Dagneau et celle de l’Amitié)

– Réalisation de nouveaux trottoirs en pavés de bétons rouges ;

– Rénovation du revêtement hydrocarboné en voirie.

Les collègues de l’arrondissement et la Commune sont très satisfaits du résultat final et apprécient toujours ce genre de collaboration avec les communes.

Des images prises par notre drone ci-dessous:
©Hainaut Ingénierie Technique

 

photo de la Place Calmette vue drone

Photo drone – Amélioration de la Place Calmette ©Hainaut Ingénierie Technique

photo drone nouveaux trottoirs rue de Flegnies

Photo drone – Chantier pour la création de nouveaux trottoirs rue de Fleignies ©Hainaut Ingénierie Technique

Prestation d’ auteur de projet pour la Commune de Farciennes

Prestation d’ auteur de projet pour la Commune de Farciennes

E-guichet

Nous trouver

Aménagement des abords de l'école communale de Farciennes

Une prestation d'auteur de projet du HIT Charleroi-Thuin

[ Prestation d’auteur de projet du HIT Charleroi-Thuin  –
Travaux d’aménagement des abords d’école à Farciennes ]


Objectif Mobilité douce

La Commune de Farciennes a fait appel aux services de la Province de Hainaut via notre arrondissement du HIT Charleroi-Thuin pour réaménager les abords d’une école communale.

Celle-ci se situe à la rue de la Liberté, à côté des bureaux de l’administration communale et a la particularité d’être implantée face à un carrefour.
L’objectif était de considérer principalement la mobilité douce, c’est-à-dire de concevoir le projet dans le respect de l’environnement, des déplacements et du cadre de vie urbain.

Avant les travaux

Les trottoirs, la voirie et le parking devant l’école étaient en revêtement hydrocarboné terni et dégradé avec le temps.
Le trottoir détérioré se situait à l’arrière du parking, le long de la voirie.
Sa situation n’était pas rassurante et sécurisante.

Après les travaux
Un revêtement tout neuf

Le revêtement des trottoirs est aujourd’hui constitué d’un mélange de pavés en béton teintés de 3 couleurs : jaune, gris et noir.
Nous l’avons harmonisé suivant la « charte graphique » utilisée par la Commune pour ses espaces particuliers comme les abords d’église, par exemple.
Le revêtement hydrocarboné dans la zone des travaux a également été refait.
Le parking a été bel et bien reculé. Il a été paré de pavés mosaïque de récupération.

Des passages piétons sécurisants

Un enduit superficiel haute performance de couleur rouge a été appliqué sur les traversées piétonnes afin d’être bien visible par tous.

Les bordures juxtaposées en béton ont été placées en tenant compte de la sécurisé des personnes à mobilité réduite.

Trottoir et bordures aisés

Vous pourrez constater que le trottoir est bien plus large et longe à présent le muret de l’école.

Leurs bordures, en pierres bleues, ont été conservées et maintenues au même endroit.

Enfin, du mobilier urbain complète et agrémente l’ensemble du travail.

Expérience réussie

Nous apportons régulièrement une aide technique à la Commune de Farciennes mais en tant qu’auteur de projet, c’est une première expérience réussie pour nous.

A réitérer avec plaisir !

Photos des travaux avant après

Photos des travaux avant après

Photos travaux avant après

 

La supracommunalité, une mission supplémentaire pour le département des cours d’eau du HIT

La supracommunalité, une mission supplémentaire pour le département des cours d’eau du HIT

E-guichet

Nous trouver

Débouchage, nettoyage et endoscopie sous pertuis du "Ruisseau du Pré à la Planche" à Petit-Roeulx-lez-Nivelles

Une prestation du département des cours d'eau dans la cadre de la supracommunalité
Chantier d’entretien sur le cours d’eau du « Pré à la Planche à Petit-Roeulx-lez-Nivelles à Seneffe

Suite à d’importantes pluies successives qui ont provoqué plusieurs inondations dans le bassin versant de la Samme, le Département des cours d’eau du HIT a été sollicité par la Commune de Seneffe pour apporter son expertise et des solutions efficaces pour éviter que ces catastrophes ne se reproduisent. C’est donc dans le cadre de la supracommunalité que l’une de nos équipes a analysé, étudié et mis en oeuvre la réalisation de travaux d’entretien d’un des 2 bras du cours d’eau non navigable de 3eme catégorie « Ruisseau du Pré à la Planche » à Petit-Roeulx-lez-Nivelles (Seneffe) sur le bassin hydrographique de La Senne.

Les pieds dans l’eau et dans la boue

Il n’est jamais aisé de s’aventurer sous un pertuis obstrué et d’en trouver la cause. C’est pour cette raison que le recours à des entreprises spécialisées pour le nettoyage et la préservation de l’ouvrage (comme la société Serge Godart  en charge des travaux) était nécessaire et primordial. Les moyens techniques mis en oeuvre permettent de déboucher et nettoyer l’ouvrage tout en s’assurant de ne pas endommager celui-ci.

Aller plus loin par un inventaire complet de l’ouvrage

Les travaux, toujours en cours, consistent à dégager un des 2 bras du cours d’eau qui était obstrué, dont +/- 150 m de voûtement en maçonnerie sous des propriétés privées. Ceux-ci permettront de soulager le second bras du cours d’eau lors des futures crues et de réduire le risque d’inondations au droit d’habitations de la rue de Scoumont. Enfin, un inventaire complet de l’état de l’ouvrage par inspection endoscopique et des levés topographiques sera également réalisé dans la foulée afin de compléter la modélisation du bassin versant du Ruisseau du Pré à la planque par le bureau d’études de H.I.T. en vue des éventuelles solutions techniques pour réduire le risque d’inondation en son sein.  

camion pour vidanger et déboucher le pertuis sur le cours d'eau grue avec tuyau en action pour déboucher le pertuis sur le cours d'eau  Tuyau d'évacuation dans le pertuis Tuyau d'évacuation dans le pertuis Ouvriers en action Données chiffrées sur écran du parcours de la caméra dans le pertuis Matériel de débouchage dans le pertuis avec un ouvrier sur place ballon de débouchage dans le pertuis 

Visionnez ce petit film explicatif de lutte contre les coulées de boue à l’échelle d’un bassin versant

Visionnez ce petit film explicatif de lutte contre les coulées de boue à l’échelle d’un bassin versant

E-guichet

Nous trouver

Film explicatif de lutte contre les coulées de boue à l’échelle d’un bassin versant

Un film réalisé par le Contrat Rivière Escaut-Lys et le Parc naturel des plaines de l'Escaut

Des coulées de boue qui inondent routes et  habitations, c’est une situation récurrente dans de nombreux secteurs de Wallonie. Afin d’identifier les différentes structures qui peuvent intervenir pour accompagner les communes et les habitants à trouver des solutions pour lutter contre les coulées de boues et les inondations, le Parc naturel des Plaines de l’Escaut et le Contrat de Rivière Escaut-Lys ont coréalisé un film à votre destination.

Cette vidéo illustre un cas concret rencontré à Saint-Maur, un village de l’entité de Tournai. Elle y met en évidence la synergie nécessaire pour une approche transversale de la problématique à l’échelle d’une zone de travail cohérente : le bassin versant.

Les dégâts d’inondations ayant des causes multifactorielles, le Parc naturel des Plaines de l’Escaut et le Contrat de Rivière Escaut-Lys ont insisté sur l’importance de l’ensemble des partenaires qui viennent accompagner des communes, les agriculteurs et les riverains pour en diminuer les conséquences.
Nos services d’ Hainaut Ingénierie Technique sont partenaires de ce combat contre les inondations.

N’hésitez pas à le relayer sur votre site internet ou réseaux sociaux afin d’atteindre un maximum de personnes potentiellement concernées. https://youtu.be/seA8jNFODIM.

Pour toutes informations à ce sujet, vous pouvez contacter les chargés de projets: Contrat de rivière Escaut-Lys : Martin Frens (mfrens@crescautlys.be, 069/44.45.61) Parc naturel des Plaines de l’Escaut : Marie-Hélène Durdu (mhdurdu@pnpe.be, 069/77.98.79)

 

 

Merci d'accepter les cookies de marketing pour voir cette vidéo.

Pas d’inquiétude, les moutons Soay sur les ZIT de Willemeau sont en forme !

Pas d’inquiétude, les moutons Soay sur les ZIT de Willemeau sont en forme !

E-guichet

Nous trouver

Pas d'inquiétude, les moutons Soay sur les ZIT de Willemeau sont en forme !

Un cheptel de moutons contrôlé chaque semaine par nos équipes du Département provincial des Espaces Verts et par celle de Hainaut Ingénierie Technique qui gère l’entretien des bassins de la ZIT.

En cette période hivernale, certains s’inquiètent de l’état des moutons « Soay » qui sont présents, depuis début de l’été 2020, à la ZIT de Willemeau (Pélerin et Maladrerie) dans le cadre du projet d’éco-paturage.

Sachez que le cheptel de moutons est contrôlé une à deux fois par semaine par nos équipes du Département provincial des Espaces Verts et par celle de Hainaut Ingénierie Technique qui gère l’entretien des bassins.

Caractéristiques du mouton Soay

Le mouton Soay est une race rustique et primitive particulièrement adaptée aux conditions d’éco pâturage et de gestion des milieux naturels.
Autonomes et résistants, leur aspect physique peut sans doute vous interpeller, surtout en cette période hivernale. Mais rassurez-vous, il ne s’agit en aucun cas de maltraitance ou même de négligence.
Originaire d’Ecosse, des Highlands plus particulièrement, cette race rustique vivait dans un environnement de vents violents, de températures extrêmes, d’absence d’eau de surface et de végétation pauvre et rase.

Leur situation au printemps

Au printemps, les moutons muent également ; leur laine tombe par lambeaux, on ne les tond pas.
C’est aussi la période de reproduction qui se caractérise par de violentes bagarres entre mâles et qui laissent parfois des stigmates sur les animaux.

Gestion différenciée, une approche raisonnée de la gestion des espaces verts.

Pour la suite de la gestion différenciée, les animaux présents sur le site du pèlerin vont être transférés.
Les femelles reviendront prochainement au sein du Département des Espaces Verts de Mons afin que les équipes puissent veiller sur les mises bas.
Trois mâles rejoindront le site de la Maladrerie et les autres seront orientés vers d’autres missions d’éco pâturage en Hainaut.
Leur retour se fera probablement vers la mi-mai en fonction des conditions météo et de l’évolution de la végétation.

L’aspect didactique sur le site

Enfin, des panneaux didactiques seront prochainement installés sur le site de la ZIT.
Ceux-ci permettront d’informer et de sensibiliser le public à l’ensemble des aspects de la gestion différenciée et à la biodiversité du site de Willemeau.

Premier jour du lâcher des moutons Soay

Premier jour du lâcher des moutons Soay

Premier jour du lâcher des moutons Soay

Aperçu du ponton de la ZIT du Pélerin

Photo de collègues sur la ZIT de Willemeau

Photo aérienne par drone - collège provincial

default

Merci d'accepter les cookies de marketing pour voir cette vidéo.

 

L’Elnontransfrontalier: un projet de lutte contre les inondations de l’Elnon financé par l’Union européenne

L’Elnontransfrontalier: un projet de lutte contre les inondations de l’Elnon financé par l’Union européenne

E-guichet

Nous trouver

L'Elnon - transfrontalier : prévenir les inondations

Un projet de lutte contre les inondations de l'Elnon financé par l'Union européenne !
Description du projet

Le projet ELNONTRANSFRONTALIER concerne le bassin versant de l’Elnon et a pour objectif la prévention des inondations générées par les débordements de ce cours d’eau en période de crue.
Il est ainsi cofinancé à hauteur de 50% par l’Union Européenne à travers le programme INTERREG France-Wallonie-Vlaanderen.
Aussi, il se déroulera sur 4 années de 2018 à fin 2022.

Carte de situation du projet Elnontransfrontalier

Etat des lieux de l’Elnon

L’Elnon est un cours d’eau transfrontalier de 18 km environ, dont 10 km constituent la frontière entre la France et la Belgique.  Ce cours d’eau, affluent du Décours, lui-même affluent de la Scarpe aval, prend son origine sur la commune de Bachy (en France) et se jette à son exutoire dans le Décours au niveau de Saint-Amand-les-Eaux (en France). Le bassin versant de L’Elnon draine une superficie d’environ 77 km2, dont 22 sont situés sur le territoire Belge. Sur le territoire français, le bassin versant concerne 12 communes dont 6 sont traversées par l’Elnon d’amont en aval : Bachy, Mouchin, Aix, Rumegies, Lecelles et Saint-Amand-Les-Eaux. Sur le territoire belge, les communes traversées sont celles de Rumes et de Brunehaut.

Depuis bientôt 25 ans, des inondations récurrentes sont constatées de part et d’autre de la frontière, tant en zone urbaine qu’en zone rurale dont les dernières en juin 2016, décembre 2017 et mars 2020. Elles affectent la population et les biens. Ces phénomènes sont naturels mais leurs conséquences ont tendance à s’aggraver notamment du fait des nombreux aménagements qui ont été réalisés dans le lit majeur de l’Elnon.

L’objectif du projet

Le projet ELNONTRANSFRONTALIER a pour objectif principal la création de quatre zones d’expansion de crues le long de l’Elnon et du courant du Pont du Nid, dont trois zones en France et une zone en Belgique (appelée Zone d’Immersion Temporaire). Il vise également à améliorer la prise de conscience du risque inondation par la population locale et à développer les échanges techniques entre les partenaires du projet afin de mieux coordonner leurs actions.

Les partenaires du projet

Ce projet fait l’objet d’un large partenariat entre les organismes publics des deux Pays. Le Syndicat pour les Milieux Aquatique et la Prévention des Inondations (SMAPI) en est l’opérateur chef de file pour le versant Français et la Province du Hainaut est l’opérateur pour le versant Wallon. La Province du Hainaut est représentée par son organisme technique HAINAUT INGENIERIE TECHNIQUE. Les opérateurs associés sont nombreux : les 8 communes concernées en France et en Belgique par les inondations (Bachy, Mouchin, Aix-lez-Orchies, Saint-Amand-les-Eaux, Lecelles, Rumegies, Rumes et Brunehaut), le Service Public de Wallonie, la Communauté de Communes Pévèle Carembault, le Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut, le Parc Naturel des Plaines de l’Escaut ainsi que le Contrat de rivière Escaut-Lys.

Plus d’informations

Vous retrouverez le détail du projet et de nombreuses informations utiles sur son site www.elnontransfrontalier.eu 
Un observatoire des crues de l’Elnon a notamment été créé pour permettre aux habitants qui disposent de photos ou de vidéos de les partager.

logo elnon transfrontalierLogo FEDER